Impact du changement climatique en Gironde : synthèse des connaissances

A l’occasion du 1er séminaire de l’Agence Régionale de la Biodiversité d’Aquitaine, le 8 octobre 2015, le Département de la Gironde a présenté les résultats intermédiaires d’une étude de synthèse des connaissances du changement climatique en Gironde, avec un zoom sur la biodiversité. Cette étude a été réalisée par le cabinet ARTELIA.

Résumé de la présentation :

Cette étude a pour but de sensibiliser les acteurs aux impacts du changement climatique dans leur vie quotidienne d’aujourd’hui ou de demain, dans les décisions d’aménagement, de gestion ou d’investissement sur l’espace public et les espaces naturels.

Les effets du changement climatique sont connus : augmentation du nombre de jours de canicule,  et de sécheresse, augmentation des épisodes de fortes pluies, remontée du biseau salé, hausse du niveau marin, avec des niveaux de certitude variables.

Ainsi, les vulnérabilités des territoires peuvent être prises en compte dans l’élaboration des Schémas de COhérence Territoriale, en intégrant la hausse de risques déjà connus tels que l’augmentation du risque d’inondation ou d’affaissement de terrain avec les fortes pluies, le retrait-gonflement des argiles dans l’est du département et la réduction de la disponibilité des ressources en eau avec l’aggravation des sécheresses, ou encore le confort de vie dans les bâtiments et dans l’espace public avec l’aggravation des canicules…

Enfin, en matière de gestion des  espaces naturels, agricoles ou forestiers, il conviendra de prendre en compte l’impact des fortes chaleurs, des sécheresses et des fortes pluies, et les conséquences transverses telles que l’aggravation du risque des feux de forêt, l’évolution de l’aire de répartition des espèces, l’apparition de nouvelles maladies végétales ou de vecteurs infectieux ou encore la hausse du risque d’allergie aux pollens.

La biodiversité locale va évoluer et il conviendrait d’accompagner ces évolutions par des plans de gestion qui prennent mieux en compte l’accroissement des risques. La nature et sa diversité biologique peuvent également apporter des solutions pour l’adaptation des milieux naturels, l’amélioration du confort thermique et de la qualité de vie dans les espaces urbains, notamment ceux fréquentés par les populations vulnérables (personnes âgées, jeunes enfants), la gestion des fortes pluies…

Consultez le diaporama présenté par le Conseil Départemental de la Gironde lors du séminaire « la biodiversité dans le changement climatique : regards croisés en Aquitaine » sur le site de l’ARB.