Les milieux dunaires

Source : article issu du Profil environnemental de la Gironde – Tome 1 : Diagnostic départemental – Milieux naturels et biodiversité – Révision 2013, Direction départementale des territoires et de la mer de Gironde, Atelier BKM.

4_Dune_grise_a_immortelle-7cffd

La dune littorale s’inscrit dans le plus grand ensemble dunaire de la façade atlantique européenne puisqu’elle s’étire, en Gironde, sur un linéaire de plus de 120 km.
Elle est constituée de divers milieux qui se succèdent en bandes longitudinales, depuis l’océan vers l’intérieur des terres, et qui sont colonisés par une végétation strictement adaptée aux rudes conditions de vie (salinité, vent, sécheresse, substrat mobile), mais toutefois diversifiée :

2_Les milieux dunaires.docFigure 1 : Profil type de la dune littorale

Les dunes boisées s’étendent généralement sur plusieurs kilomètres de largeur et comprennent:
– la forêt de protection composée d’arbres plus ou moins tordus par le vent, à prédominance de Pins maritimes, et qui sert de filtre vis-à-vis des facteurs d’agression pour la forêt arrière-littorale,
– la forêt de production,plus en retrait, composée de Pins maritimes, espèce indigène mais largement plantée dès le 19ème siècle, accompagnée de temps à autre de chênes.
Selon l’ancienneté du substrat sableux, on distingue les dunes modernes, à l’ouest, et les dunes anciennes, à l’est, plus propices à la présence d’un sous-bois diversifié, surtout sur les pentes. Ces dunes anciennes, assez peu étendues dans le département de la Gironde constituent le massif de la forêt usagère de la Teste, ainsi que celui situé entre les étangs de Carcans et Lacanau.
Entre les monticules sableux, s’intercalent des dépressions inter-dunaires ou lettes, qui selon la profondeur de la nappe phréatique, présentent des sols frais (favorables au Chêne pédonculé) ou des zones humides ou en eau, avec présence d’une végétation aquatique et hygrophile (roselières, plantes des milieux tourbeux, aulnes et saules…).

Pour en savoir plus