Suivi photographique de recolonisation de roselières – Réserve Naturelle nationale Dunes et Marais d’Hourtin

RNN_hourtin_06-15-1_christophe_coutieras

Suite au constat de la perte de roselières sur les rives du Lac d’Hourtin due à l’usage de bateaux pour la pêche et le loisir, l’Office national des forêts (ONF), qui est gestionnaire de la Réserve Naturelle nationale Dunes et Marais d’Hourtin, a réalisé des aménagements afin de permettre aux phragmites (principale plante constituant la roselière) de se développer.

Différentes méthodes ont été utilisées dans le secteur du Gaouléou et afin de les éprouver, un suivi photographique a été mis en place depuis 2013 sur 3 roselières, avec un protocole bien particulier, qui consiste à prendre un cliché depuis la plage du centre de la zone sans roselière.

Quelques éléments de description de cet observatoire photographique des paysages

Nom  : Suivi de recolonisation de 3 roselières du lac d’Hourtin dans la Réserve nationale

Etat d’avancement : En cours, lancement en mars 2013

Utilise la méthode nationale des observatoires photographiques du paysage : non

Structures porteuses et impliquées dans le projet : Office national des forêts (ONF)

Est-il participatif ? : non

Photographes : Photos réalisées par Christophe Coutièras, fils de Guy Coutièras,  ancien photographe à Angoulême.

Valorisation des clichés : Diffusion interne comme document de travail pour suivre au fil des années l’évolution de la roselière.
Une réflexion est menée sur une diffusion dans le bilan annuel de la réserve ou sur son site internet lorsque les clichés permettront clairement de comparer les méthodes utilisées.

Difficultés rencontrées : Retrouver l’angle exact de la prise de vue dû à un manque de repère fixe sur le lac. Des fiches de suivi ont été réalisées afin de minimiser cette difficulté.
Consultez une fiche de prise de vue de suivi de site.

Pour en savoir plus
La Réserve Naturelle nationale des Dunes et Marais d’Hourtin sur le site de l’ONF